RedGe blog

Blog sur tout et n'importe quoi et la culture geek en particulier. Plus que les nouveautés, c'est l'ensemble de la culture qui est explorée.

17 mars 2009

Devenons tous des terroristes numériques

internet_banniere

En ce moment, ça fulmine sur le net à cause du projet de loi dit HADOPI, projet qui vise à nous protéger (entre autre) des vilains pédophiles violeurs néo nazis qui pullulent sur le net comme nous l'a récemment appris Mr Frederic Lefevre, porte parole de l'UMP.

lefevre

HADOPI vise aussi à lutter contre le "piratage" qui fait baisser les ventes de CDs et de DVDs comme par exemple Bienvenu chez les ch'ti, film français le plus piraté sur les réseaux P2P, qui n'a donc vendu que 2500000 DVDs...

Le site internet jaimelesartistes.com  est un site lancé conjointement par le gouvernement et certains lobbys (je ne vois pas d'autres manières de le dire) dont le but est de faire comprendre aux internautes qu'HADOPI, c'est trop bien et que même Johnny il est pour.

jaimelesartistes

Et cette semaine, le ministère, après que le site ai été attaqué à plusieurs reprises, aurait déclaré : "ils peuvent toujours y aller, le site est super blindé"

Forcément, la nuit suivante, le site était inaccessible. Un truc de dingue.

Alors là, on s'énerve à l'UMP. Muriel Marland-Militello, députée UMPdes Alpes-Maritimes et rapporteuse (et pourtant c'est pas bien de rapporter) au nom de la Commission des Affaires culturelles, a publié un article vengeur sur son blog.

Titré "Le terrorisme cybernétique ne gagneras pas", l'article est une condamnation sans appel de l'attaque subie par jaimelesartistes.com.

L'attaque est sans doute ce que l'on appelle une attaque DDoS, une attaque par déni de service. En gros, on a plusieurs PC qui envoient une requête normale au serveur en même temps. Submergé par les demandes, il rend le site inaccessible.

La plupart des attaques DDoS de grande envergures sont le fait de réseaux de PC zombies, infectés par des virus, qu'un (ou plusieurs) pirate contrôle. Ce qui est très, très mal.

Mais il est possible de faire ça sans envoyer des virus partout. Il suffit par exemple d'utiliser un réseau social, comme Facebook, et de demander aux gens de ce connecter en même temps sur un site et de lancer un maximum de requêtes, comme ouvrir toutes les vidéos ou juste plein, plein de fenêtres. En fait, si le site est vraiment mal gaulé, une vingtaine de personnes peuvent le faire, tant qu'ils tentent pas de faire ça sur google ou facebook... Sur un petit site comme jaimelesartistes.com, ça doit pas demander des masses de requêtes pour tout faire pêter.

En tout cas, personne ne fait rien d'illégal, mais le site devient inaccessible.

Et pour le coup, nous voici donc devenu TERRORISTE CYBERNETIQUE (puis que Muriel Marland-Militello, élue de la République, le dit).

cyberterrorisme

Vous n'avez rien cassé, vous n'avez fait peur à personne, aucun blessé, encore moins de mort, et la démocratie est encore là.

Mais vous voila traité par une élue de la République de terroriste.

Quand je pense à Julien Coupat, en prison depuis plus de 150 jours pour terrorisme, sans l'ombre d'une preuve, ben je rigole même pas.

On ne devient plus terroriste à cause de la nature de ses actes, mais parce que les représentant du gouvernement vous désigne comme tel.

Youpi.

(merci à Pcinpact pour la news)

Posté par RedGeBlog à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire